Hauteur d’échantillonnage des troncs et propagation de biais méthodologiques dans les chronologies RCS, Julia Autin M. Sc.

La méthode de standardisation RCS (Regional Curve Standardization) est l’une des plus utilisées pour extraire les signaux biologiques des longues séries dendrochronologiques dans les reconstitutions climatiques. Cette approche repose sur la prémisse qu’une seule courbe largeur vs. âge des cernes annuels caractérise l’ensemble des arbres inclus dans une chronologie standardisée. Bien que plusieurs problèmes méthodologiques aient été analysés, on ne sait pas encore si cette courbe varie en fonction de la hauteur d’échantillonnage sur les troncs. Cette situation pourrait être préoccupante avec les jeux d’échantillons subfossiles, pour lesquels la hauteur de prélèvement est souvent inconnue. Nous avons fait l’analyse détaillée de 15 tiges d’épinettes noires riveraines de la taïga de l’est canadien pour vérifier si la courbe âge-croissance varie avec la hauteur sur les troncs, en considérant aussi les subfossiles prélevés dans la zone littorale.

L20_2_AC_Julia

Les résultats indiquent que la courbe de croissance varie fortement et systématiquement avec la hauteur, causant la propagation de bais importants dans les séries RCS constituées d’arbres vivants et de subfossiles, particulièrement à l’extrémité récente des chronologies. Ce problème peut causer une fausse divergence entre le climat et les cernes et entraîner des reconstitutions erronées du climat à partir des cernes.

Vous aimerez aussi...